Couples créateurs?

parlerait-on de Rosa et de Théo?

Non, Théo dort, et Rosa essaye tant bien que mal de rassembler ses idées...de faire corps avec ses lectures...(la tâche est encore difficile...)

Couples créateurs est un texte de Nancy HUSTON dans "âmes et corps" (éditions BABEL).

 tout simplement magnifique, par le style: un long jet sans point ni virgules, sans phrases...vous savez, comme lorsque nous sommes vraiment en colère, et que l'on s'exprime enfin; Tout sort d'un coup, dans tous les sens.

Sous l'écriture de Nancy HUSTON, ça donne:

"Homme animal homme animal animal instincts colère rage destruction l'homme est le seul animal à être conscient de ses instincts et étant conscient de ses instincts baise baise frénétique reproduction se perpétuer étant conscient de ses instincts ah ah"...

et encore:

" il peut bang bang bang frapper de la terre moudre dissoudre des plantes en des couleurs pour teindre pour changer la couleur des choses (...), au lieu des enfants faire des oeuvres"

Oui, l'homme sait transformer, lui aussi, créer...mais losque lui peut se consacrer entièrement à son art, tout en ayant par ailleurs des enfants grâce à une épouse gentille, discrète et serviable, la femme, elle, doit choisir. Créer ou enfanter.

On en revient à cet article sur Julia KRISTEVA: une femme est soit mère, Femme, ou folle si elle cherche à allier les deux.

Nancy HUSTON  applique ce discours aux couples d'artistes, soit. "l'artiste doit se prendre pour Dieu, une femme qui a des enfants a du mal à se prendre pour Dieu".

Mais n'est ce pas applicable à tous et toutes? Ne vous êtes vous jamais sentie "coincée" dans un rôle?  Maman qui assume les enfants, la maison, les courses... et notre créativité dans tout cela? Elle passe où?

quand? comment?

" Chez les couples d'écrivains le déroulement de la vie quotidienne est souvent problématique pour ne pas dire explosif, car il s'agit de répartir les rôles, savoir en gros qui s'occupera d'esprit et qui de matière" 

La situation explosive n'est-elle vécue que par les couples d'écrivains??

Nancy HUSTON nous explique que cette situation est quelque peu différente chez les plasticiens...

Bon, soit... pardon, mais cette dernière remarque me parait prétentieuse, quelques peu nombriliste..."regardez nous, nous les artistes, on souffre troooooop!!!"

Nous sommes tous, tous les couples, toutes les familles, confrontées à la difficile problématique de concilier enfants, travail, et création, c'est à dire de cultiver notre jardin intérieur.

et s'il est vrai que beaucoup de femmes se sacrifient pour leur conjoint, heureusement, pas toutes.

Et je pense qu'il y a autant de femmes de maçons, banquiers, médecins..."sacrifiées", dévouées à leur famille, que d'écrivaine.

 

Bref, voilà mes pensées. mais lisez ce texte de Nancy HUSTON pour son style absolument magnifique; il dégage une force incroyable.

car nous, les femmes, nous sommes fortes, fortes et puissantes...

Je pourrais ainsi digresser sur "trois femmes puissantes" de Marie NDIAYE (éditions GALLIMARD) mais je vais m'arrêter là...

(  p'tite fatigue...le dernier ne fait pas ses nuits...et c'est toujours moi qui me lève, forcément...)

Rosa